Le rapport BPM 2020

Le rapport «State of Business Process Management 2020» a été préparé par BPTrends. Il regroupe le témoignage de participants issus d’un large éventail d’organisations internationales dont des directeurs d’entreprise, des consultants, des praticiens et des analystes commerciaux du monde entier. Ces derniers offrent leurs points de vue sur les tendances de la gestion des processus métier en 2020. Le rapport juxtapose également les réponses des précédentes enquêtes BPTrends depuis 2005, mettant ainsi en exergue les évolutions.

Le rapport analyse la tendance du BPM en 2020 à travers 36 questions qui exposent l’état de l’industrie, et qui vont de l’impact des nouvelles technologies aux obstacles auxquels les organisations sont confrontées, en passant par l’efficacité avec laquelle la direction soutient les initiatives d’amélioration des processus. En guise de commentaire général, BPTrends note que leurs données mettent en avant que :

“… il y a plus d’intérêt autour des processus qu’il n’y en avait en 2005, mais que le domaine ne se développe pas très rapidement. En substance, les produits BPMS se sont établis et sont largement utilisés, mais ils n’ont pas l’impact révolutionnaire qu’ils étaient censés avoir à l’origine.”

Les principaux enseignements du rapport BPM 2020

Avant de plonger dans la lecture intégrale de ce rapport (en anglais), retrouvez les faits marquants ci-dessous :

La transformation est une priorité

La transformation organisationnelle reste une priorité dans l’ensemble des industries : 60% des personnes sondées travaillent actuellement sur un ou plusieurs projets de transformation. En parallèle, 36% affirment qu’ils travaillent au moins sur10 projets (ou plus) d’amélioration de processus.

Davantage de modélisation est nécessaire

Environ 70% des organisations disent qu’elles travaillent sur leurs processus pour réduire leurs coûts ou améliorer leur productivité, mais le tableau n’est pas encore complet pour de nombreuses organisations. En effet, seulement 2% d’entre elles ont leur processus modélisés.

Changement d’outil

Alors que 50% affirment être satisfaits de leur outil BPM actuel en général, près de 40% des personnes interrogées affirment que leur organisation va très certainement changer d’outil d’ici les deux prochaines années.

Cette intention de changement repose sur deux facteurs : l’automatisation BPM (plus de 56% des répondants) et les capacités de process mining (39%). Opérez le changement avec efficacité en téléchargeant notre livre blanc les 7 étapes clés pour réussir votre initiative RPA et consultez notre guide pour débuter avec efficacité votre initiative de process mining.

Renforcer la collaboration

40% des répondants ont cité l’amélioration des interactions internes et externes des processus comme élément clé de leur utilisation de la technologie des processus. Mais ce chiffre est passé à près de la moitié en ce qui concerne le renforcement de la collaboration en tant qu’aspect bénéfique du logiciel de BPM. L’amélioration de la collaboration est un élément clé du Signavio Collaboration Hub.

Allez plus loin avec Signavio

De plus en plus d’organisations utilisent la gestion des processus métier pour atteindre une compréhension commune de leur business et se servent de cet élément pour améliorer leur façon de travailler. Comprenez les défis d’aujourd’hui et anticipez ceux de demain en téléchargement dès aujourd’hui le rapport «State of Business Process Management 2020» (en anglais). Si vous êtes prêt.e à vous lancer, n’hésitez pas à souscrire à un essai gratuit de 30 jours de la Signavio Business Transformation Suite et découvrez de vos propres yeux ce que Signavio peut vous apporter !

Publié le 18 mars 2020 - Last modified: 18 mars 2020