Le Business Process Model and Notation (BPMN) est la norme standard pour la modélisation de processus métier. Il est assuré par l’Object Management Group (OMG), soutenu par de nombreux vendeurs et utilisé au sein de nombreuses organisations.

Nous vous souhaitons une bonne introduction aux éléments clé du BPMN et à leurs fonctionnalités !

Piscines et couloirs

Piscine et couloirs — Comment dois-je définir les responsabilités et les limites organisationnelles dans mon paysage de processus ?

Les piscines et les couloirs définissent les responsabilités au sein d’un processus métier. Ici, une piscine est un élément avec des limites organisationnelles définies à son environnement, comme une entreprise ou une organisation. Les couloirs sont toujours rattachés à une piscine ou à un autre couloir et communiquent entre eux sans aucune limitation. Ils représentent les différents rôles qu’exécutent un processus – les participants du processus.
Par exemple, une entreprise (la piscine) peut avoir trois services (les couloirs) qui collaborent sur un processus métier. Dans un service, un ensemble de tâches pourrait toujours être exécuté par la même personne qui est représentée par son propre couloir. Cependant, il est plus probable que les tâches puissent être réalisées par toutes les personnes qui ont un rôle spécifique. Ci-dessous, vous voyez 3 couloirs : une organisation (service de recherche) , un rôle (ingénieur spatial) et une personne spécifique (Mr. Doe).

BPMN Swimlanes

Allez plus loin et découvrez plus de détails dans notre article (en anglais) et apprenez comment travailler avec les piscines et les couloirs.

Les activités

Comment atteint-on nos objectifs ? En agissant ! Les activités sont les éléments du BPMN qui représentent les actions.

Les tâches : quelles sont les étapes de mon processus métier ?

model process task

Les tâches sont des actions qu’un participant de processus complète les unes après les autres afin d’atteindre l’objectif définit du processus métier. Ainsi, une tâche est toujours assignée à un couloir. Si de multiples personnes ou rôles partagent une tâche, vous pouvez utiliser l’extension BPMN « participant supplémentaire« .

Si vous comparez la sémantique d’une tâche avec le langage naturel, le participant du processus sera le sujet du processus – quelqu’un qui fait quelque chose. L’activité sera le verbe, et le label de l’activité contient généralement un objet : quand le participant d’un processus exécute son action sur quelque chose, par exemple un document.

Quand les tâches sont labellisées, vous devez suivre le structure prédéfinie, plus généralement un verbe + un objet comme dans « construire une fusée ».

task naming convention model

Pour une exécution séquentielle, les tâches sont reliées par une flèche ou des flux de séquence. Dans l’exemple ci-dessus, l’ingénieur spatial pense d’abord et ensuite construit la fusée.

Les sous-processus

Comment faire abstraction des détails ?

sub process example

Lors de la documentation d’un processus, plus vous ajouter des couches de détails, plus vous perdez le fil. Le processus métier pourrait alors sembler compliqué à saisir dans un diagramme BPMN.

Dans ce cas, les sous-processus vont vous aider. Ils déplacent les détails des tâches complexes pour les séparer en sous-processus.

sub process managing example

Ici les détails de la tâche « écrire le discours » ne sont pas intéressants pour les Chefs de Projet Événementiel qui coordonnent le processus. C’est pourquoi on déplace les détails dans son propre processus – à un niveau inférieur.

write speech task example

Pour en découvrir plus à propos de la hiérarchie des processus et comment modéliser vos diagrammes en utilisant le BPMN, jetez un œil à notre page : Making Your Stakeholders Lives Easier with Subsets (en anglais).

Les événements

Les événements sont des signaux qui indiquent que quelque chose se passe – Cela inclut le début et la fin d’un processus, ainsi que toute interaction avec l’environnement du processus.

Événements de début – Qu’est-ce qui déclenche mes processus ?

BPMN element: start event trigger

L’événement de début lance un processus et déclenche la première activité ou le premier branchement via une connection de flux de séquence. Par exemple, chez un magasin en ligne, le processus « commande à livrer » est déclenchée par la réception de l’événement de début : commande reçue. Sans événement de début, un processus n’est jamais exécuté.

Événements de fin – Quel est l’objectif de mon business ?

BPMN element: end event

En complément d’un événement de début, un processus devrait toujours avoir un événement de fin, qui définit l’objectif commercial de votre processus. Il se produit après que les participants aient complétés une des séquences d’activité possible. Dans l’exemple ci-dessous, l’objectif commercial est d’envoyer la commande.

Les événements de fin peuvent aussi marquer un échec possible pour atteindre l’objectif commercial. Dans notre modèle, on échoue à atteindre l’objectif commercial si les produits commandés ne sont pas disponibles.

process model with start and end event trigger

Événements intermédiaires – Comment mes processus métier interagissent-ils avec leur environnement ?

BPMN element: intermediate events

Les événements intermédiaires déclenchent des changements qui affectent l’exécution des processus ainsi que l’interaction du processus avec son environnement. Regardons le processus de candidature à un poste : le candidat écrit sa lettre de motivation et ensuite il l’envoie par e-mail. Dans le langage BPMN, cela se traduit par l’envoi d’un message d’événement intermédiaire qui indique qu’un message a été envoyé.

process message example

Maintenant, l’entreprise doit attendre la candidature. L’arrivée est décrite par un événement de capture de message intermédiaire qui implique qu’un message est reçu. Une fois cet événement déclenché, l’exécution du processus peut continuer.

Les connecteurs

Les flux de séquence – Comment les activités, les événements et les connecteurs sont associés ensemble ?

BPMN element: connectors

Les flux de séquence connectent les activités entre elles, ainsi qu’avec les événements et les branchements afin d’exprimer avec précision l’ordre d’exécution.

complete sequence flow

Notez que les flux de séquence peuvent seulement relier les éléments qui sont dans la même piscine. Pour communiquer à travers les limites des piscines, utilisez plutôt un flux de message.

Les flux de message – Comment mon processus métier communique-t-il à travers les frontières organisationnelles ?

BPMN element: arrow message flows

Pour la communication qui traverse les frontières de votre piscine de processus, vous devez utiliser des flux de message. Pour tenir compte de la complexité supplémentaire, la communication avec les flux de message a besoin d’être définie plus explicitement que les séquences de flux se tenant au sein d’une seule et même piscine. Ainsi, le BPMN utilise les événements. Chaque message entrant est reçu par un événement de capture – l’organisation attend le message entrant correspondant. Voici un exemple :

process model with two messages

L’adresse de livraison du paquet est fourni par le site où la commande a été passée. Après, vous confirmez l’arrivée du paquet en envoyant un message au site. Les interactions ne sont pas limitées aux activités, elles se produisent aussi entre les piscines. Les flux de message sont représentés par des petites bulles le long de la flèche – c’est là que vous les connectez aux activités (ou événements) pour signaler un message sortant. Étant donné que les différents couloirs font partie de votre contexte organisationnel, aucun flux de message ne s’y produit – utilisez plutôt des flux de séquence.

Les associations

Quelles associations sont impliquées dans mon processus métier ?

Les associations connectent les annotations de texte, des data stores et les objets de données ainsi que des éléments d’extension BPMN, des participants et des systèmes informatiques supplémentaires à votre flux de processus.

Les associations peuvent être directionnelles (en ayant une pointe) pour indiquer la lecture ou l’écriture d’un accès.

directional process

Quand les associations n’expriment pas d’accès de lecture/d’écriture, on utilise des associations non-directionnelles – sans les flèches. Pour un exemple concret, regardez les participants extérieurs.

Les branchements

Les branchements permettent de contrôler, d’associer et de séparer un flux de processus.

Les branchements exclusifs (XOR) – Quelles décisions doivent être prises au sein de mon processus métier ? (soit/ou)

BPMN element: exclusive gateway symbol

Dans les processus métier, vous devez faire des choix – des décisions opérationnelles. Les décisions typiques permettent de choisir soit/ou. Les branchements exclusifs limitent le résultat possible d’une décision à un seul chemin, et les circonstances choisissent lequel il faut suivre. Exemple :

if-decision for an exclusive gateway

Vous pouvez aussi utiliser les branchements exclusifs pour modeler des décisions avec plus de deux résultats possibles :

multiple decision model

Les branchements parallèles (AND) – Comment les activités parallèles sont-elles gérées dans mon processus métier ?

BPMN element: parallel gateway symbol

Dans de nombreux cas, vous voulez séparer le flux au sein de votre processus métier. Par exemple les services des finances et des RH pourraient étudier le contrat d’un nouvel employé au même moment. Cela permet de réduire le temps du cycle total du cas. Pour exprimer un flux parallèle dans le BPMN, vous utilisez le branchement parallèle.
La séparation d’un branchement parallèle multiplie l’arrivée d’un flux de séquence en plusieurs flux de séquence qui tournent en même temps. La réunion d’un branchement parallèle attend que toutes les séquences d’arrivée soient terminées avant de toutes les associer en un flux de sortie.

splitting merging process

Les branchements inclusifs (OR) – Quelles décisions doivent être prises dans mon processus métier ? (et/ou)

BPMN element: inclusive gateway symbol

Pour permettre l’exécution parallèle et les exclusions basées sur la décision des flux de séquence suivants vous pouvez utiliser les branchements exclusifs. À titre d’exemple : pour évaluer une candidature, un recruteur pourrait regarder les CV des candidats, leur lettre de motivation, leurs références et leur profil LinkedIn. Cependant, en fonction des autres informations que le recruteur a, vérifier tous les documents n’est pas nécessaire pour prendre une décision.

inclusive gateway seven outcomes process

Les branchements basés sur un événement – Est-ce que des événements différents déclenchent des activités différentes ?

BPMN element: event based gateway symbol

Les branchements basés sur un événement et les branchements exclusifs ont des fonctions similaires. Vous suivez seulement un chemin parmi les (nombreuses) options proposées, Il y a cela-dit deux différences importantes. Les branchements basés sur un événement sont déclenchés exclusivement sur des événements intermédiaires, et ils attendent qu’ils se produisent avant de déclencher une décision – sans l’influence directe des participants du processus. Les branchements basés sur un événement considèrent seulement le premier événement qui se produit.
Regardons l’exemple ci-dessous. Après qu’un crime se soit produit, le détective commence à résoudre les cas. Même si la lettre arrive plus tard, le détective ne va pas décoder le message secret car il n’attend plus le branchement basé sur un événement pour être déclenché.

process modell event based gateway

Les artefacts

Les objets de données – À quelles données ai-je accès, je crée ou je manipule ?

BPMN element: information object

Un processus métier nécessite et crée des données. Lorsqu’un manager crée un business plan, par exemple, ce document est mis à disposition des autres participants du processus pour lecture ou amélioration. Les objets de données rendent les informations dans votre processus métier explicites. Elles ne fournissent pas une vue globale des données qui sont accessibles et créées mais informent plutôt le lecteur des documents et des data stores qui sont les plus utiles. Comme règle générale, vous devez utiliser les objets de données pour mettre en lumière les documents (ou les autres objets de données) sur lesquels les participants d’un processus peuvent s’appuyer pour résoudre une tâche.

process model with dataobjects

Les systèmes IT

Quels systèmes IT sont impliqués dans mon processus métier ?

BPMN element: it systems object

L’élément de systèmes IT est une extension du BPMN spécifique de Signavio. De nombreux clients de Signavio les utilisent pour définir explicitement les systèmes IT qui soutiennent le travail manuel.

building a rocket with process manager

Et comme vous pouvez le voir ci-dessus, les systèmes IT font aussi un exception. Vous utilisez des associations non-directionnelles pour les connecter avec les activités au lieu d’utiliser les associations directionnelles utilisées pour les autres artefacts.

Le participant supplémentaire

Mis à part le responsable, qui d’autre est impliqué dans l’execution d’une tâche ?

BPMN element: additional participant object

Jusqu’ici il y avait toujours un participant du processus qui exécutait une activité – mais que se passe-t-il s’il n’y a pas seulement qu’un acteur d’impliqué ? Pour modéliser la réalité plus succinctement, le Signavio Process Manager supporte l’extension BPMN : participant supplémentaire. En connectant un participant supplémentaire – via une association à une activité – cela signifie que l’activité nécessite la participation de cet acteur pour une exécution réussie.

Ci-dessous vous trouverez un exemple expliquant comment les utilisateurs débutants du Signavio Process Manager pourraient travailler pour la première fois :

Signavio Support as an external participant

Vous voulez mettre vos connaissances fraîchement acquises en pratique ? Alors essayez notre solution gratuitement pendant 30 jours, écrivez votre histoire avec le BPMN 2.0 et notre solution intuitive et collaborative !