Le 25 mai 2018 arrive à grands pas et le Règlement Général sur le Protection des Données (RGPD) entrera alors en application. Est-ce que votre organisation est prête ? Notre check-list vous aidera à implémenter les nouvelles régulations à vos activités quotidiennes et ainsi éviter des amendes conséquentes.

Quels défis le RGPD propose aux gestionnaires de la conformité ?

Qu’il s’agisse de coordonnées, d’adresses IP ou encore de photos, les organisations doivent agir avec beaucoup de prudence lorsque nous parlons de données clients. Évidemment les clients doivent toujours explicitement consentir au traitement de leurs données et bénéficient d’un droit d’accès ou de suppression à tout moment. Ce que le nouveau règlement prévoit, est un transfert des données sécurisé entre les différents prestataires. Le RGPD recommande d’ailleurs l’anonymisation des données personnelles. Vous pouvez retrouver ici les changements complets de ce nouveau règlement.

Check-list RGPD : Les points qui requièrent votre attention

Les sanctions prévues donnent de quoi réfléchir ; en cas de non-respect du règlement, les organisations s’exposent à une amende à hauteur de 4% de leur chiffre d’affaire annuel ou bien de 20 millions d’euros. La somme la plus élevée sera prise en compte. Menez vos processus vers la bonne direction avec notre check-list.

Vérifiez la conformité de vos processus

Vérifiez les conditions d’utilisation des données personnelles de vos processus existants. Documentez les modifications quant à la protection des données, y compris les risques et contrôles associés dans vos modélisations de processus.

Actualisez vos conditions générales

Est-ce que vos CGV et autres formulaires de consentement sont réellement à jour ? Si ce n’est pas le cas, opérez les modifications nécessaires et intégrez-les à vos processus métier.

Informez les employés

Assurez-vous que tous les employés sont au fait du nouveau règlement et connaissent les processus à risque. La meilleure façon de procéder est d’avoir une base de connaissances de processus centralisée dans laquelle vous pouvez partager toutes les informations connexes.

Optimisez les processus

Gardez en tête qu’avec l’entrée en vigueur du RGPD vos processus doivent fonctionner de la façon prévue ! Créez des modèles décisionnels qui permettent aux employés de voir en un clin d’œil comment procéder. Vous économiserez ainsi du temps et éviterez les longues explications.

Automatisez vos notifications en cas de non-conformité

Si une action non conforme devait se produire, il faudrait pourvoir réagir rapidement. Afin d’informer les autorités compétentes à temps, il est nécessaire d’automatiser vos processus. Vous garantissez ainsi leur rapidité d’exécution, ainsi qu’une approche cohérente.

Réagissez rapidement aux demandes de clients

La modification ou suppression des données doit intervenir sans délai. Cependant, un processus documenté ne se déroule pas toujours comme vous l’aviez prévu. C’est pourquoi vous devez pouvoir identifier les potentielles variantes de processus et ainsi assurer une réaction rapide des personnes en charge.

Restez conforme au RGPD grâce à la gestion des processus

Une gestion des processus métier efficace est essentielle pour éviter de lourdes amendes. Néanmoins, pour de nombreuses organisations, il ne s’agit pas d’une évidence.
La Signavio Business Transformation Suite vous permet de vous débarrasser de vos procédés complexes et chronophages et de réagir rapidement grâce à des processus clairs et connus de tous.

  • Visualisez les risques et les comportements non conformes de vos processus quotidiens.
  • Assurez-vous que les décisions stratégiques sont correctement exécutées.
  • Intégrez rapidement les changements liés à la conformité à vos processus.
  • Assurez une traçabilité complète de vos processus.

Faites-vous votre propre idée et testez gratuitement notre solution pendant 30 jours !