Le défi de se développer

Une série d’acquisitions a aidé cette entreprise européenne majeure du secteur de la manufacture à se développer. Ce développement est teinté d’aspects à la fois positifs et négatifs. En effet, la gestion des différents systèmes IT de chaque unité commerciale demandait de nombreux efforts, de multiples versions des mêmes processus apparaissaient et le travail collaboratif devait se faire entre plus de 30 000 employés.

Au lieu de prendre ces défis un par un, l’entreprise a choisi une approche plus holistique : créer un système ERP unique basé sur SAP. L’organisation a alors lancé un projet sur plusieurs années afin d’harmoniser et de standardiser les processus pour la migration.

Une réponse collaborative

Plutôt que de s’appuyer sur les “connaissances de quelques experts”, l’organisation a voulu trouver une solution qui lui permettrait de prendre des décisions basées sur des faits et d’utiliser ces données pour mener des discussions constructives avec les parties prenantes. L’organisation s’est notamment tournée vers Signavio car elle connaissait son expertise dans le travail collaboratif parmi de grands effectifs ainsi que sa force à agir comme un fer de lance dans les transformations opérationnelles.

Le Signavio Process Intelligence était l’outil idéal pour générer des informations à partir des données de processus existants au sein de l’organisation. La capacité de Signavio a levé des résultats rapidement à travers ces données a permis de lancer ces conversations rapidement.

“Avec le Signavio Process Intelligence, on a pu obtenir des résultats exploitables et identifier des problèmes en l’espace de quelques semaines, et non en quelques mois”.

Enfin, il était nécessaire de trouver une solution de process mining commune et capable de fonctionner sur différents systèmes, étant donné que beaucoup de systèmes candidats au remplacement étaient conçus en interne. Avec le Signavio Process Intelligence intégré au Signavio Process Manager, il était beaucoup plus facile qu’avec d’autres solutions d’allier des modélisations de processus aux données révélées, et ainsi d’obtenir une vue complète.

En comparant l’existant à ce qui a été mis en place, l’organisation a pu observer une amélioration significative quant aux écarts entre processus actuels et processus cibles. Elle a également obtenu des informations additionnelles sur des questions de risques et conformité.

Les bénéfices perçus

Après la première année, ce projet a permis à cette entreprise de révéler de nombreuses données exploitables et ainsi de connaître une diminution des coûts plus tôt que prévu. De plus, grâce à ces découvertes elle a pu réévaluer certains de ses objectifs initiaux. L’entreprise voulait par exemple améliorer ses rapports et diminuer leurs coûts, elle s’est vite rendu compte que la réduction du nombre de ses systèmes informatiques a engendré une baisse drastique des coûts.

Le déploiement de cette nouvelle façon de travailler, plus collaborative, a permis aux parties prenantes de passer d’une implication passive à une implication active. Des retours positifs ont été remarqués ainsi qu’une baisse de la résistance au changement. Plus important encore, la direction se réjouit de constater que des améliorations sont obtenues régulièrement, de sorte qu’il n’est plus nécessaire d’attendre la fin du projet pour remarquer un impact significatif sur l’entreprise.