De l’excellence des processus à la RPA

Avec ses promesses de réduction importante des coûts de personnel, de diminution des tâches répétitives, de baisse du taux d’erreur et des retouches de travaux, la RPA est en train de devenir monnaie courante dans toute sorte d’organisation. Devant tant de promesses, les entreprises pourraient s’empresser de créer leur main d’œuvre RPA, sans nécessairement comprendre les problèmes qu’elles essaient de résoudre et pourquoi la RPA est la solution.

Une zone d’ombre doit maintenant être éclairée. Il s’agit de comprendre le fonctionnement actuel du dit business. Sans processus efficace et transparent, les organisations courent le risque de continuer à mettre en place des pratiques inefficaces et dépassées, la seule différence étant qu’avec la force de la RPA vous les réaliserez plus rapidement.

Ainsi, le premier pas vers une implantation RPA réussie n’a rien à voir avec les robots ou l’automatisation. Au contraire, il s’agit simplement du “P” de RPA. Une fois que vos processus sont optimisés et fonctionnent sans heurt, vous pouvez passer à l’étape suivante et introduire vos robots au sein de votre main d’œuvre.

Les RH des robots : création d’une main d’œuvre digitale

Imaginez que vous recrutiez de nouveaux talents dans votre organisation. Ils sont engagés parce qu’ils ont des compétences particulières pour occuper un rôle spécifique, avec un ensemble de prérequis et d’activités pour juger de leur réussite. Et bien la RPA n’est pas si différente. Comme vous le feriez lorsque vous définissez un nouveau rôle et que vous recrutez un nouveau talent, une définition précise des paramètres relatifs au nouveau poste – pourquoi et comment votre business voudrait tirer parti de ce nouveau poste – est vitale pour réussir.

Lorsque vous envisagez une solution RPA, des interrogations demeurent :

  • Sur quelles tâches voulez-vous concentrer vos efforts RPA ? Quel type de mission voulez-vous donner à vos robots ? Quel poste doit être occupé en premier ?
  • Comment mettez-vous vos robots en place le plus rapidement possible ? Comment êtes-vous sûr qu’ils travaillent sans heurt avec leurs nouveaux collègues (humains ou logiciels) ?
  • Quels sont leurs objectifs et quels KPI avez-vous besoin de suivre ?
  • Comment allez-vous surveiller leur travail et vous assurer qu’ils se comportent de la façon attendue ?
  • Après un certain laps de temps suite à leur mise en place, quels robots ont besoin de compétences additionnelles ou ont besoin d’être paramétrés de nouveau ? Est-ce que certains robots ont besoin de suivre une nouvelle formation quand les systèmes changent ou que de nouvelles exigences réglementaires sont instaurées ?

Avec la RPA et l’IA, vous êtes sur le point de construire une main d’œuvre digitale. Vous trouverez toutes les réponses aux questions soulevées précédemment avec la Signavio Business Transformation Suite. La Suite est le système de gestion optimal pour construire votre main d’œuvre digitale et garder le cap. Pensez simplement à Signavio comme les RH des robots.

Le prochain défi : l’implantation à grande échelle

Même si l’on comprend bien l’objectif, beaucoup d’initiatives RPA restent bloquées à l’état de projet, et doivent à présent faire le grand saut pour s’établir à l’échelle de l’entreprise. Comme l’a souligné Gero Decker, PDG de Signavio dans ses prédictions pour 2019, la question numéro 1 pour les dirigeants d’entreprise ayant implanté une solution RPA est simplement : comment déployer cette technologie à grande échelle ?

Cette question pourrait faire l’objet d’un article à part entière (voire même plusieurs !), mais finalement la réponse est toute simple : ne pas s’empresser de réaliser son implantation, prendre du recul et réfléchir à « Où ? » et « Quand ? » appliquer la RPA au mieux afin d’en faire profiter l’ensemble de votre organisation. Il peut également être intéressant d’envisager des partenariats stratégiques, à la fois en interne et en externe, ce qui pourrait faciliter l’usage de la technologie RPA.

Évidemment, c’est plus facile à dire qu’à faire ! Heureusement, aider les organisations à construire une main d’œuvre RPA à grande échelle – au niveau d’entreprise – se tient au cœur des activités de Signavio. Les services RH opèrent maintenant au sein de petites entreprises locales comme au sein des grandes sociétés internationales, le service “RH pour robots” ouvre ses portes !
Au programme : assister les organisations à comprendre comment optimiser l’utilisation des robots, les aider à identifier les potentielles économies et à surveiller les performances. Pour faire court, vous aider à créer un environnement – orienté processus – rentable et efficace pour l’ensemble de votre main d’œuvre, qu’elle soit humaine ou robotique.

Lancez-vous !

Pour en découvrir davantage sur la formation d’une main d’œuvre RPA, nous vous invitons à lire l’article de Mark McGregor, Directeur Stratégique de Signavio. Si vous vous sentez prêt à lancer l’automatisation par vous-même, pourquoi ne pas essayer gratuitement la Suite Signavio pendant 30 jours et découvrir comment elle peut vous aider !

Publié le 27 février 2019 - Last modified: 27 février 2019