Le moteur du changement

Les processus de l’industrie automobile en 2019

Le secteur automobile est synonyme de gestion complexe de la chaîne logistique, de systèmes d’information de fabrication disjoints et lourds, et de cycles de développement d’applications métier inefficaces et gourmands en ressources. Quand on y réfléchit bien, lorsque l’industrie stagne et perd de la vitesse, il en va de même pour les régions, voire même les nations. Pensons au récent déclin de Détroit.

24% des voitures de tourisme sont fabriquées en Europe selon l’EAMA.
13,3 millions de personnes, soit 6,1% des travailleurs européens sont employés dans ce domaine
Pour la première fois en cinq ans, l’économie allemande régresse avec 0,2% au troisième trimestre de 2018 du fait de la perte de vitesse de l’industrie automobile au niveau de la production et de l’export de voitures.

Le besoin de lustrer les processus dans le secteur automobile

Les cadres automobiles et les DSI travaillent pour minimiser les risques avec les initiatives de transformation organisationnelle. Avec en tête l’objectif d’assurer la qualité, la fiabilité et l’efficience économique, la production de véhicules, les composants automobiles tels que les moteurs et les boîtes de vitesse, ainsi que les ventes au détail nécessitent des initiatives davantage centrées sur les processus, sur les workflows et les initiatives automatisées.

C’est notamment le cas si on considère que l’industrie automobile est la seconde industrie à être data-driven dans le monde. Alors que se passe-t-il pour ces données, à quel moment et comment ? Comment booster les processus de l’industrie automobile en 2019 ?

Transformation opérationnelle & processus automobiles

La transformation opérationnelle repose sur la vitesse du business et la possibilité pour les organisations de composer avec les nouveaux comportements émergeants. Par exemple, avec l’arrivée des entreprises MaaS (Mobility as a Service) comme Uber, Lyft et car2go, les personnes ne considèrent plus l’option d’acheter une voiture comme la première option, surtout dans les grandes villes.

Il s’agit ici d’une transformation profonde qui nécessite une réponse des organisations dont le business model repose sur une réalité passée, c’est-à-dire la possession de voiture.

Connection à la technologie

Quand on se penche sur le paysage automobile actuel, il est évident qu’on se concentre davantage sur la technologie plutôt que sur l’innovation. La nature évolutive de l’automobile mise en avant par les services de voitures connectées, les possibilités des véhicules autonomes et les nouvelles réglementations environnementales ont conduit les grandes entreprises et fournisseurs à investir considérablement dans des technologies de transformation.

D’après le récent rapport Gartner automotive CIO, 30% des personnes interrogées voient les services et solutions dans le cloud comme un investissement essentiel sur lequel il faut investir.

La plateforme de transformation opérationnelle

La demande de solutions innovantes dans l’industrie automobile est ainsi plus forte que jamais. Cependant, ces innovations nécessitent le soutien de plateformes de processus flexibles et efficaces pour marquer l’essai. En d’autres termes, les DSI de l’automobile doivent fluidifier leurs systèmes avec des logiciels de processus agiles pour marquer des points dans ce marché effréné.

Par exemple : dans ce même rapport Gartner, les DSI automobiles pensent que les analyses de données vont davantage impacter la façon dont leurs business sont dirigés que toute autre technologie.

Pourquoi ? Les outils d’analyses de données peuvent aider à identifier les segments de clientèles exploitables, améliorer la rétention client et augmenter les capacités de prévision et, en définitive, augmenter les ventes.

Les prédictions pour l’industrie automobile en 2019 : les systèmes ERP vont rester une zone d’investissement majeure. Les systèmes ERP peuvent fluidifier les opérations pour davantage d’efficacité, réduire les coûts et maximiser la profitabilité. Avec les nouvelles transformations ERP intelligentes, il y a une grande opportunité pour les business d’optimiser l’ensemble de leurs ressources et d’améliorer les processus métier.

Le Business Process Management (BPM) pour les concessionnaires franchisés

Les processus de l’industrie automobile en 2019

Le résultat de l’ensemble de cette innovation est, bien sûr, de mettre des véhicules entre les mains des consommateurs. Mais même sur ce terrain là, il y a de la place pour l’amélioration pilotée par la compréhension des besoins du client et de ses désirs. Avoir la bonne stratégie omnichannel est un pré-requis pour les concessionnaires automobiles car les transactions reposent sur des transactions à volume élevé et à faible marge. Les leaders de cette industrie doivent sensibiliser les clients à la recherche en ligne, générer des leads et des ventes sur le lieu d’exposition.

Mais aucune stratégie omnicanale peut fonctionner sans une solution valide de Business Process Management (BPM). Véritable méthode de travail, le BPM est le chef d’orchestre qui associe le modèle commercial de vente actuel, en intégrant des processus corporate et des procédures multiples. Celles-ci peuvent également toucher l’expérience utilisateur centrée sur le consommateur et les fonctionnalités secondaires.

Simplifier les processus de l’industrie automobile en 2019

La vente de voitures est aujourd’hui beaucoup plus complexe que dans le passé. Les propriétaires et les gestionnaires doivent maintenant voir au-delà de la zone de vente et ainsi prendre en considération un vaste rang de problèmes et de facteurs qui ont un impact sur leur stock et leurs clients. De la gestion de la relation client au planning des ventes, en passant par la comptabilité, la vente de produits de financement et de protection, ou encore par le traitement des commandes, la vente repose maintenant sur des systèmes technologiques basés sur des données.

Les anciens systèmes technologiques sont alors contraints de s’adapter rapidement afin d’assurer le bon déroulement des opérations du concessionnaire.

Comment le BPM est le pilote invisible dans les processus de l’industrie automobile en 2019

Les clients ne voient jamais le BPM à proprement parlé, ils en tirent simplement les avantages lors du processus d’achat. Le BPM permet aux systèmes de fonctionner efficacement, en symbiose et en continu.

Quand le processus automatisé opère comme prévu, les clients vivent le BPM à travers le l’achat, le point de vente, le remplissage d’une commande et le service client. Le BPM devient alors l’intelligence centrale permettant au concessionnaire de réussir.

L’adoption du BPM se déroule en deux étapes clé :

  1. La technologie permet de créer un modèle qui met en avant le bon processus à adopter pour les parties mobiles du détaillant.
  2. Les processus corrects permettent la création de workflows qui propulsent les employés, décisions et la technologie dans un système fluide et transformé.

Dans le cadre de la vente automobile :

  1. Les vendeurs peuvent incorporer quelques initiatives clé dans leurs organisations afin de les aider à identifier où et comment implanter avec succès une solution BPM.
  2. Avec un tel système en place, les vendeurs peuvent le structurer et l’automatiser de manière à identifier les métriques essentielles et le ROI. Cela inclut les étapes comme le benchmarking qui permet d’identifier les zones clé au sein de l’organisation où le BPM peut offrir l’impact le plus important, tout en simplifiant des workflows spécifiques.

Le BPM et la révolution 4.0. De l’industrie automobile

Si l’industrie 4.0 et les nouveaux standards de l’industrie automobile doivent être pris en compte, les processus d’entreprise et les modèles doivent devenir plus digitalisés et agiles via des systèmes de process management. Un des éléments essentiels va être l’évolution de la chaîne logistique traditionnelle vers un écosystème de chaîne logistique connecté, intelligent et efficient.

Le BPM permet d’obtenir une meilleure efficience, efficacité, performance et productivité à travers l’automatisation, les workflows et la synchronisation. Il peut aussi permettre d’améliorer le suivi et la programmation, et d’optimiser la consommation ce qui va augmenter le turnover, la qualité et les bénéfices, tout en diminuant les coûts et en réduisant le gaspillage. Toutes les choses vitales pour réussir maintenant et s’assurer une réussite future.

Le BPM est un élément essentiel à votre succès futur dans l’ère de l’industrie 4.0 grâce à son modèle dynamique qui inclut la business et process intelligence, et des outils comme l’analyse prédictive. En effet, la vision de l’industrie 4.0 connectée avec les systèmes de process management tend vers la création de l’industrie 5.0.

De l’innovation à la transformation : les processus de l’industrie automobile en 2019

Comme annoncé précédemment, la transformation opérationnelle a pour intérêt d’accélérer le business, et d’offrir la possibilité aux organisations de gérer les comportements nouveaux ou émergents.

Cela permet aux entreprises de se débarrasser d’objectifs d’efficacité déséquilibrés, qui frustrent souvent les clients. Vous pouvez ainsi avancer vers des objectifs d’efficacité avec l’excellence opérationnelle (OpEx) construits autour du client, aux coûts organisationnels le plus bas pour votre organisation.

D’autres tendances automobiles et initiatives de transformation opérationnelle incluent notamment :

La conduite autonome l’objectif est de rendre la technologie plus facilement disponible à moindre coût. Les consultants d’Accenture prévoient que dans les 8 prochaines années, les techniques de conduite assistée seront si efficaces pour réduire les coûts d’assurance et réduire les accidents, que cela va permettre aux consommateurs d’économiser en tout 3 milliards de dollars et, plus important encore, va sauver près d’un million de vies.

Chaîne logistique connectée et production améliorée : comme annoncé, en digitalisant l’écosystème de chaîne logistique connectée va conduire à une baisse des coûts, à s’engager avec plus d’efficience avec le client, et de collecter et d’utiliser des données pour mieux servir le client. L’industrie passe d’une production à la fois nationale et régionale à une approche plus décentralisée pour la chaîne de production et de logistique.

Maintenance préventive : les systèmes nouvelles générations d’auto-diagnostique peuvent maintenant alerter les conducteurs des problèmes en temps réel, nous permettant de réparer nos véhicules proactivement, de réduire de manière drastique les problèmes mécaniques et rappels. L’industrie des poids lourds prend la même trajectoire grâce à des technologies de capteurs et des technologies de l’internet des objets (IoT) qui permettent aux entreprises de surveiller les données efficacement afin d’assurer la sécurité, d’optimiser le carburant et l’état des marchandises.

Sécurité et protection des données : l’industrie automobile est l’un des secteurs les plus orientés “données” à l’échelle mondiale, avec les véhicules intelligents qui collectent des données des conducteurs, des destinations, des routes, des circuits de circulation etc. Les consommateurs en profite car ils sont au centre de ces efforts étant donné que les entreprises continuent d’établir et de maintenir leurs niveaux de satisfaction client.

La transformation opérationnelle et l’industrie automobile

Les entreprises automobiles ont besoin de travailler plus intelligemment et pas davantage pour tirer profit de la transformation opérationnelle et des avantages qui en résultent. Cependant, la transformation opérationnelle ne repose pas seulement sur la technologie digitale, mais la technologie digitale permet aux personnes de résoudre leurs problèmes traditionnels.

La transformation repose sur un avantage compétitif à travers une vision claire de la gestion du changement et des processus de transformation, et inclut :

  • Visibilité et transparence des processus pour casser les silos et encourager le partage des connaissances, la collaboration et l’engagement
  • Agir comme une fondation solide pour permettre des activités constantes, standardisées et harmonisées dans l’ensemble de l’organisation, ce qui permet à tout le monde d’avancer ensemble
  • Rationalisation de la façon de travailler en mettant l’automatisation des tâches entre les mains des personnes qui les connaissent le mieux
  • Utilisation des données que votre organisation produit déjà pour prendre des décisions efficaces, directement et en continue.

Prenez la route

Demandez votre démo personnalisée et découvrez comment la Signavio Business Transformation Suite peut booster vos initiatives de transformation opérationnelle ou faites l’essai avec notre version gratuite pendant 30 jours pour accélérer votre excellence opérationnelle et votre transformation opérationnelle !

Publié le 3 avril 2019 - Last modified: 3 avril 2019